lundi 29 janvier 2018

Vegas sur sarthe - Tous poètes

Là où y'a du chêne...

Fine bretelle détachée
brûle ma gorge desséchée
montent mes idées de vaux-rien
y'a du plaisir où y'a du chêne
un tapis moussu en soutien
mêlés son parfum, mon haleine
le trouble souffle en aquilon
sous son jupon je me promène
elle n'est pas morne sa plaine
ni ses mamelons, son vallon
alors c'est sa main qui me mène
pourquoi craindre de l'effrayer
quand elle cramponne la chose
j'ai droit au bouton de sa rose
à la couronne de laurier

17 commentaires:

  1. Chaud, comme mon café avalé,
    Beau, ce doux poème murmuré.
    (Je m'entraine !)

    RépondreSupprimer
  2. encore bien vert le laurier :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant qu'il y aura du chêne et de la mousse :)

      Supprimer
  3. Comme une réponse à mon tour de soi...
    J'adore
    ♥︎

    RépondreSupprimer
  4. Toujours en forme mister Vegas et en bonne et due forme tu passes du chêne au laurier !!! ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Ah ba oui là ...c'est à se demander si ce poème n'est pas l'original...pour ne pas dire originel.. ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A part être dur de la feuille, je ne vois pas d'autre lien avec le poème original :)

      Supprimer
  6. Sous le jupon tu as trouvé mieux que les pieds d'une reine. Il est vrai que tu t'es glissé plus haut...Très sensuel ce poème. Et coquin.

    RépondreSupprimer
  7. bel exercice
    oui
    chêne tes gnous...

    (c'est marrant de voir comment ce mot imposé, un peu verrue en fait, à été traité par chacun)

    quant aux beaux restes
    y'a rien à jeter...

    :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. exercice pas facile... pour certains ce chêne était du boulot !

      Supprimer
  8. ahah j'ai compris à partir de "jupon" seulement !

    RépondreSupprimer
  9. A resservir à qui de droit pour la Saint Valentin, très cher coquin de toi :))

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont précieux. Nous chercherons toujours à favoriser ces échanges et leur bienveillance.

Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".