mardi 24 mars 2015

Jacou - Du gâteau

Prendre la gazelle par les cornes.

Dimanche 25 juin 2012, antenne Beauceronne.

Et la cerise sur le gâteau, est notre gagnant tout terrain du Paris Brest. Vos impressions, monsieur.
C’est moi le gagnant ! Je croyais être dans les choux ! J’arrive combien !
Premier, monsieur.
Premier ! Permettez que je téléphone à ma femme. « Allo, Charlotte, j’ai gagné ! »
Vous semblez ému, de votre victoire.
Tu parles. C’est la première fois que ça m’arrive. Ma femme chiale comme une madeleine. Chérie, si tu m’entends, prépare la pharmacie ; j’ai les nougats en compote.
On applaudit bien fort Florentin, notre vainqueur. Que faites vous dans la vie, Florentin ?
Cultivateur, à Pithiviers.
Combien d’heures passez- vous à l’entraînement ?
Jamais. Je passe mes journées dans mon champ de blé. Ma femme travaille à la fabrique de croquignoles. On n’a pas beaucoup de temps libre.


24 novembre 2012, dans Le Feuilleté de Pithiviers :

«  Florentin, le gagnant du Paris Brest, de retour à Pithiviers, nous a confié que  Paris Brest, c’était du gâteau en comparaison de  la Rose des Sables. « Je vous confie que c’était pas de la tarte. Surtout que les concurrentes étaient culottées. Tandis que moi, tantôt détrempé, tantôt desséché, elles doublaient mon cul de poule, sans décanter. »

Sans décuire pour autant, il nous donne rendez-vous pour la course du Rocher des Tablettes en juillet prochain. »


Où lire Jacou

4 commentaires:

  1. "Le Feuilleté de Pithiviers"... c'est bien la crème des feuilles de chou :)

    RépondreSupprimer
  2. Oups, c'est le Rocher des Tablettes, pas Tabettes.

    RépondreSupprimer
  3. Jacou > je viens de corriger :)

    et voilà un très bon concurrent !

    RépondreSupprimer
  4. Le plus important c'est que le texte ne soit pas une feuille de chou !

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".