vendredi 8 mai 2015

Mamily - Un tiens...

Cette année, il avait réussi à réaliser son rêve,de venir pêcher le saumon en Irlande.
Ses amis pêcheurs, lui avaient conseillé de choisir la rivière ''Suir'' réputée pour les nombreux saumons qui y vivent et de tenter ''le fameux coup du soir'', moment magique qui lui permettrait de pêcher tard dans la nuit claire.
Ce soir, vers 19 heures, il se dirigeait vers le fameux site.
Il traversa des terres arables et des grands champs verdoyants. Il s'imprégnait de la beauté et de la profondeur des paysages, des couleurs et des odeurs. Il s'approcha des merveilleuses côtes rocheuses sauvages et fut surpris par la  beauté des eaux turquoises cristallines.
En pêcheur expérimenté, il portait des cuissardes spéciales, un gilet imperméable qui lui permettrait de pénétrer dans l'eau et de pouvoir effectuer le ''lancé à la mouche'' recommandé pour cette pêche.
Il s'était protégé la tête d'une casquette en tissu  imperméable, et avait mis, en bandoulière, sa boîte à appâts qui contenait des petites crevettes et des mouches bleues ainsi que ses cannes, garnies de soies flottantes, indiquées pour la pêche au saumon.
Il fut surpris par les courants lents et réguliers et s'avança prudemment dans l'eau sentant le sable, le gravier ou les pierres sous ses pieds. Il commença alors à repérer les coins propices à sa pêche.
Il était seul au milieu de cette magnifique rivière et il était charmé par le bruit de l'eau qui tintait à son oreille, perçant le silence impressionnant.
Au fur et à mesure qu'il avançait, faisant par moments des ricochets, il scrutait les zones où son œil expert pouvait deviner la présence des fameux poissons.
A un moment, il se mit à faire une lancée bien longue, puis une autre.
A la troisième, il sentit un poids assez lourd et se mit à enrouler son moulinet en s'approchant d'un rocher. Quand il réussit à remonter le poisson, il jubila.
Il immobilisa de ses deux mains, l'énorme prise qu'il entraîna sur le rocher, maîtrisant difficilement son frétillement.
Puis, il l'attrapa par la mâchoire et l'examina, étonné, avec un large sourire, la présentant devant lui tout en admirant ses reflets argent.
C'est alors qu'il réalisa qu'il avait attrapé une magnifique truite.
Un peu déçu que ce ne soit pas le saumon tant désiré, il ne se découragea pas, déposa sa prise sur le rocher et s'apprêta à essayer d'autres lancées un peu plus loin.
C'est alors qu'une voix le surprit dans le silence :
''Superbe prise, Monsieur ! Elle pèse au moins 5 kilos ? Non ?''
''Oui,'' dit-il en riant, mais j'aurais bien aimé avoir un saumon !''
''Qu'à cela ne tienne, enfoncez-vous un peu plus loin et vous verrez deux rochers importants entre lesquels foisonnent les saumons. Je viens d 'en attraper deux superbes ! Allez ! Bien l'bonsoir et bonne pêche''...
Il s'aventura à l'endroit indiqué. Arrivé devant les deux énormes rochers, il vit des saumons plonger dans le courant qui s'avérait dangereux. L'entreprise lui parut impossible.
Il réalisa qu'il n'avait rien vu dans les mains de l'inconnu.
C'est alors qu'il se dit : ''je serais un sot de lâcher le butin que j'ai dans la main pour compter sur le butin à venir, si grand qu'il soit. Un tiens vaut mieux que deux tu l'auras''.....
Hélas !.. Trop tard !.. Quand il revint,la truite avait disparu.

4 commentaires:

  1. bon pêcheur, mais trop naïf :)
    le voilà bien attrapé !

    RépondreSupprimer
  2. Si j'en crois Google, tu t'es inspirée de ce proverbe irlandais "Une truite dans la marmite vaut plus que deux saumons dans la rivière.” !

    RépondreSupprimer
  3. Une description savoureuse d'un poisson ... Qui va l'être aussi !
    Loïc

    RépondreSupprimer
  4. Comme le héron de La Fontaine, pêcheur bredouille, bien vu !

    Proverbe irlandais (qui n'a rien à voir avec la pêche) :
    "Les Irlandais ne sont pas médisants :
    ils ne disent jamais du bien d'autrui."

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".