mardi 26 mai 2015

JCP - Animaux imaginaires

Jeux de jungle ou : de la diététique exacte du crocolion  



Sur le dos bien damé d'un pandamier,
langue bifide longue et vipérine,
l'un maigre et l'autre gros,
deux crotapirs animés et médisants
s'adonnaient au jeu de damoiseaux.

- Par ce coup-ci je gagne !, s'écria soudain le bien-nourri.
- Hippochondriaque qui trichez ! fit l'autre, le traitant de lourdaud maladif.
- Comment osez-vous, fit le gros plein de courroux, balayant de sa patte crochue les oiseaux blancs les oiseaux noirs du damier du pandamier.
- Autorhino suffisant ! fit l'autre, le disant unicorne, orgueilleux et onaniste à la fois.
On se leva le front chaud, on donna fort de la patte et de la dent, on s'égratigna profond...

...et la dispute eût persisté si, friand de lutte et de rage, de haute, double et forte dentition, un crocolion accouru ne les avait croqués tous deux - écartant le pandamier qu'il savait indigeste du damier.
Ce fut, en la vaste poche que les joueurs trouvèrent, trop tard, conciliation, où déjà macéraient digérés trois cheveaux, deux chameaunogames, et bien sûr quelques chathons.
Ne séjournaient là, ni cobradhonneur ni calmaraucanards, encore moins de lapinparasol ou de dindondusang, ce qui nous dispense un bel éclairage sur les mœurs nutritionnelles du crocolion - trop méconnues.

Où lire JCP 

10 commentaires:

  1. J'imagine assez bien le crocolion se mordant la queue jusqu'à se manger lui-même par distraction :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà qui ferait l'objet de quelque bande dessinée - que le regretté Reiser aurait pu commettre !
      Mais, damned, je note faute à la dernière phrase, lire bien sûr "Il ne séjournait là" ou "Ne séjournaient là" !!!
      Désolé, pas assez relu...

      Supprimer
  2. c'est déjanté à souhait !
    :)
    je vais m'en aller corriger cette faute qui te chagrine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Tisseuse, - et pour la faute aussi !

      Supprimer
  3. A taaaaaaaaable.... menu spécial today !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attention, le menu jungle nécessite une dentition irréprochable !

      Supprimer
  4. L'Arpenteur d'étoiles29 mai 2015 à 14:29

    les problèmes digestifs et transitoires du crocolion sont fort bien expliqués dans cette chronique déjantée et jubilatoire :o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Arpenteur, observation délicate et risquée car l'animal, comme on le voit sur l'image, bien que gros dévoreur, est dépourvu du nécessaire orifice exonérateur, ce qui le rend rageur....elle est pas jeune la blague "africaine"....désolé....

      Supprimer
  5. Rapportons nous à Raminagrobis et tout le monde sera d'accord ! !!
    avec le sourire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est en ces jungles profondes tant de justice à rendre - et qui ne le sera pas...

      Supprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".