mercredi 6 mai 2015

Stouf - Un tiens...

Le dormeur doit se réveiller ! Étrange prémonition de Carla, la belle naïade de la piscine Rosa Park de Saint-Ouen.
Carla va bientôt sauter du plongeoire, elle va effectuer un salto et deux vrilles... peut-être. Elle s'en fiche puisque Alexandre vient de la quitter pour une autre.
Oh la... c'est haut !
A cet instant le micro de la piscine phagocyte sa dernière espérence... Gislaine, la mère de Carla est aux commandes...« Un tiens vaut mieu que deux tu l'auras ! » s'exclame t-elle et puis plus rien.
Mais Carla résiste puisque dans son crâne résonne les paroles de Gil Scott Heron...the révolution will not be televised ! Bon ok.
Alors...elle lève les bras, joint ses deux mains en l'air, ça y est elle va sauter.
Un petit téléphone portable sonne tout à coup sous son maillot et le vibreur vibre jusqu'à son sexe... coool !
Elle baisse les bras.
Zut... je vais perdre du temps avec Alex et les gens en bas ils me regardent, la télévision mondiale m'attend.
Même les Chinois ?
Carla se sent revivre... merdre aux Chinois !
Merdre à Alex !
Elle remet ses mains en l'air.
Elle saute d'un seul coup. Au fond...ils n'ont pas mis d'eau et elle se fracasse la gueule !
Naaan... y a SUPERGEARL qui passe par hasard et se jette sur elle pour la sauver... oh shit ! Elle l'a loupée !
Okay... j'avoue que c'est du n'importe quoi !

2 commentaires:

  1. J'ai toujours kiffer le maillot bleu de superman !
    Le maillot jaune de Raymond Poulidor.
    J'aime bien Jacques Mailhot et Jean Amadou.
    Ah bonsang...il me fait chier le fiston depuis qu'il se prend pour Kurt Cobain !
    Tous les potards à donf et ziva que je te réveille le quartier. Il pouvait point être fan de Mozar ? A ben noon...y a pas assez de place dans le garage pour un piano !
    Tiens, je me mangerais bien un panini aux Anchois avec du paté de porc et un ou deux verres de Monbazillac. Ben...quelle drôle de taxinomie gargantuesque ! ;o)

    RépondreSupprimer
  2. Je ne savais pas.
    Tout à l'heure en sortant de la maison je m'ais retourné trés vite pour aller où je devais aller et je me suis cogné contre une jeune fille d'à peu-prés 25 ans, trés jolie. "Oups...excusez moi ma demoiselle !".
    Elle ne m'a pas répondu, elle "regardait" par terre. Elle a juste dit "papa...s'il te plait" et là, un grand bonhomme qui était un peu devant sur le trottoir est revenu jusqu'à elle, il lui a pris la main, elle a pris son bras. Ils sont partis plus loin...où ils devaient aller.
    Je ne connaissais pas la jeune voisine, je ne savais pas qu'elle était aveugle.
    Je ne vois plus rien à dire.

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".