lundi 11 mai 2015

Lunembul - Reflets

Je les écoute parler de justice, d'amitié, de paix. De démocratie, des droits de l'Homme. Ils y croient comme j'y ai cru.
Ils doutent quand même, j'entends la flamme qui s'éteint un peu. Déjà ! Mais ils refusent de ne plus y croire, s'accrochent et surnagent. Ils font comme on fait tous, n'est-ce pas ?

Mes enfants. Ils sont aujourd'hui un vague reflet de moi, infidèle et neuf.
Et moi qui ai abandonné tant de mes croyances, je suis leur reflet infidèle et troublé.

7 commentaires:

  1. Avant qu'on ait fini de croire en tout ça, il aura coulé de l'eau sous les ponts...

    RépondreSupprimer
  2. Reflets de croyances - croire aux reflets - croire ou ne pas croire...

    RépondreSupprimer
  3. parent, nous sommes un pont de transmission pour nos enfants entre notre passé et leur futur

    RépondreSupprimer
  4. Toutes ces notions, ces concepts, ne sont pas des croyances (qui relèvent de la religion), mais des opinions.
    Les convictions religieuses, à mon avis, se respectent et ne se discutent pas, contrairement aux opinions, qui se respectent aussi, mais peuvent être discutées,remises en cause, etc
    Trop de gens confondent ... et parlent du militantisme, par exemple, comme s'il s'agissait d'un sacerdoce.
    LOIC

    RépondreSupprimer

  5. J'aime ce glissement entre un passé très proche et un présent très présent, avec ses contradictions et ses paradoxes...

    RépondreSupprimer
  6. J'aime particulièrement ta réflexion sur le reflet''parents enfants''

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont précieux. Nous chercherons toujours à favoriser ces échanges et leur bienveillance.

Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".