lundi 12 mars 2018

Cavalier - Poires et raisins

Adam, bonne pomme, sera-t-il pris pour une poire ?

Natures pas si mortes que ça en chute, mais chut...

Huit ans déjà qu’Adam a créé sa petite entreprise. Eh oui ! Eden il trouvait que cela sonnait mieux qu'Adam. " Aux jardins d'Eden " c'est beaucoup plus vendeur. Ça fait plus exotique, aussi. Du coup il se démarque bien des autres… Mais un jour…

 Ha ! j’enrage, "Concours de Fruit Défendu le Premier Avril  !" Pfff  ! Ça sent l'arnaque ça, et Dieu je le connais ! Il nous avait déjà promis monts et merveilles avec sa publicité sur les jardins primordiaux. "Ayez votre propre jardin antédiluvien !", "Avenir assuré  !" et Gna  et gna et gna !… On voit bien que c'est pas lui qui trime toute la Sainte Journée pour ramasser trois euros six sous…

Et pourquoi maintenant ! Le printemps est bien avancé. Juste avant les orages et la grêle, on est en plein boom, et avec toutes ces livraisons à assurer. Dieu, il n'a que ça à faire lui... Un concours ? Et puis quoi encore !

Il faut que je me déplace, demain encore, aux portes de l'Enfer Ouest pour livrer des fruits à tous ces diablotins allègres de la côte. Pfff ! Déchiffrer les commandes, mettre en caisses, sur palettes... Et ces voyages en chariots qui n'en finissent pas. Un concours de jardins !

Bon, ce premier avril on travaillera uniquement aux légumes. Pas de fruits - ni figues ni raisins à glaner -, pas de tentations. Je ne serai absent que deux jours. Je laisserai toutes les consignes à Eve. Et il y a aussi Nana qui est là pour l'aider. En tout cas, ce ne sera pas à cause de mon jardin que les enfants de l'homme  tomberont en disgrâce.

  Bien, c'était facile, Nane et moi on est restées sagement à travailler aux légumes. Adam a été clair : pas de fruits pendant deux jours au moins. Qu'est-ce qu'il est méticuleux, prévoyant... Pfff ! Et bosseur ! En tout cas, ici le calme a bien régné. Aujourd'hui c'était Nane viens m'aider et Nanie par-ci et Nana par-là. On a fait la paire toutes les deux et du bon boulot aussi. On a tailladé les carottes, ébardé les choux pommes, défritté les patates, ravalé les raviolis. On a bossé comme des bêtes. Mon mec y sera content ! 

J'aurai le droit à une petite récompense… Et comme cette pensée, trop grave m’enjôle, Mmmm ! J'ai bien chaud moi… Des p'tites bouffées… Comme Nanie cette aprèm, fraîche et bouffie comme une rose, la mignonne. Mmmm ! C'est bon mes doigts, y savent trouver leur chemin ce soir… Holà ! Il faut que j'en garde un peu pour le retour d'Adam ! Mmmm ! Tant pis ! Ya pas de mal à se faire du bien ! Oh Nana ! J'en croquerais bien un petit morceau moi… Et à deux pas de là, dans sa case… Mmmm ! 

Dans son petit lit douillet, bien au chaud, ya là-bas Nane qui m'attend, c'est sûr...


16 commentaires:

  1. ah c'est donc comme ça que ça s'est passé ! allez donc faire confiance aux femmes, hein ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, ce que femmes veulent Dieu le veut

      :)

      Supprimer
  2. A peine quelques millions d'années après le big bang, et déjà l'agriculture (bio, forcément). Et le fruit défendu qu'on croirait pas, bien vu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci à toi, JCP

      oui qui l'eût cru...

      :)

      Supprimer
  3. Toussa poursa ! comme disait tiniak à la grande époque des fables-express.

    J'aime bien toutes les réécritures de la Genèse ! Vegas y excelle et toi aussi apparemment !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci merci Joe

      j'ai d'autres idées pour la Genèse
      j'espère bien les écrire avant L'Apocalypse

      :)

      Supprimer
  4. J'avais moi aussi écrit une genèse de la genèse pas piquée des ruches...clic !
    Mais j'avoue que j'ai pouffé à la tienne. (Etienne)
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  5. merci Célestine
    petite étoile étoilée
    j'ai relu avec plaisir ta genèse
    qui de sel ne manque

    j'aime le ton
    et la chute d'eau finale

    mais chut...

    RépondreSupprimer
  6. allez en texte du genre, autre, soyons fou !

    in

    Ici Même

    :)

    RépondreSupprimer
  7. Et le lendemain, il a créé le nain de jardin, c'est ça ?
    Pfffgnihihi. J'ai bien ri !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, nana nane nanie et nains jeu de mains
      jeu de vilains

      je ne verrai plus pareil mes nains dans mon jardin !
      merci

      :)

      Supprimer
  8. Des millénaires de souffrance des femmes à cause d'un moment d'égarement. Hé bé ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, Tomtom, la vengeance biblique est souvent
      disproportionnée

      c'est à prendre ou à laisser

      après moi le déluge





      Supprimer

Les commentaires sont précieux. Nous chercherons toujours à favoriser ces échanges et leur bienveillance.

Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".