lundi 5 mars 2018

Vegas sur sarthe - Le pied à l'étrier

Mise en selle

Il y a dans la vie d'étranges mises en selle
le cheval est fringant et pas sellé d'hier
Elle, belle, intrépide, plutôt cavalière
Moi, chevalier servant énamouré d'icelle

Je cherche le montoir, un "perron" de fortune
n'en trouvant point lui mets le pied à l'estrier
sa hanche tiraillée sur ma hanche appuyée
me laisse envisager une brèche opportune...

quand le coursier retors se met à regimber
nous fait choir au bourbier les quatre fers en l'air
ne voit plus de la belle hardie que le derrière

La voilà retroussée, maculée mais ravie
me paie d'un baiser fougueux, sans préavis
je bénis le bourrin aux brusques enjambées

21 commentaires:

  1. une situation qui ne manque pas de selle, et qui me rappelle un peu https://www.youtube.com/watch?v=jWvrsfKJk6g

    RépondreSupprimer
  2. Si je comprends bien, en fait de saut d'obstacle c'est toi qu'elle a sauté ? ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai découvert que la cavalière est sans gêne et impertinente

      Supprimer
  3. Elle a fait le bon choix, les baisers sans préavis sont les plus... enfin plus...merveilleux !:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pourtant, le baiser avec accusé de réception, c'est pas mal non plus

      Supprimer
  4. C'était la prière du palefrenier : "bénir le bourrin" !!! trop drôle ! ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Voilà une mise en selle à tous crins ! et qui me fait bien rire dès ce matin.

    RépondreSupprimer
  6. Belle scène moyenâgeuse, et rien de tel qu'un choc je crois (la boue est peut-être un plus) pour précipiter les aveux fougueux.

    RépondreSupprimer
  7. je sais pas pourquoi mais j'aime bien ce sonnet-là
    sûrement à cause des rimes... je sais pas

    j'avais pourtant bien dit à Tornado
    de ne pas s'emballer pour la première chiquita
    - ho, laisse-moi dormir dans tes bras-
    venue, mais bon...

    bon la suite on la connaît tous, now, mais ce queue femme veut...

    :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que j'aime dans les sonnets ce sont les chutes :)

      Supprimer
  8. Ton sonnet me sonne, Vegas, comme à chaque fois...
    Un doux parfum de Lady Chatterley flotte sur tes rimes osées.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vrai que j'ai hésité à employer "maculée" :)

      Supprimer
  9. Peut être une étrange "mise en selle" mais une belle mise en scène. On s'y croirait...en évitant la boue. :-)

    RépondreSupprimer
  10. Le genre de poème qui met de bonne humeur. C'est joli comme tout, plein de métaphores et de douceur/sensualité courtoise. Bravo !

    RépondreSupprimer
  11. Même les pâles freniers en rougissent de cette chevauchée du cheval Hara-Kiri ! ;-)

    RépondreSupprimer
  12. D'où l'expression "rouler une gamelle"... sonné au bois, résonnez bluettes XD

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont précieux. Nous chercherons toujours à favoriser ces échanges et leur bienveillance.

Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".