mardi 20 février 2018

Maryline 18 - Lune de sang

En lune, j'ai des lacunes...

Un week-end "instructif", c'est comme ça que tu me l'avais présenté...J'ai tout de suite pressenti l'ennui qui m'attendait !

- Qu'est-ce que j'mets dans la valise ? Y va pas faire bien chaud sur la plage, hein...? En plein mois de janvier !?
- Ben, toi qui veux toujours "PRENDRE L'AIR", tu vas être aux anges, ma chérie ! Prends-nous les survêtements et les parkas, s'il fait trop froid, on sautillera comme ça tu prendras l'air et tu feras du sport !"
- Ah, ah, ah ! Je suis morte de rire ! Qu'est-ce que tu insinues, que j'ai besoin de faire du sport ?
- C'est quand même pas moi qui ai fait appel à "Weight What ? CHER ! Et qui remplit l'frigo de fromages sans lait, de beurre sans gras et les armoires de gâteaux sans farine et de sucres sans sucre ! Tu m'avoueras quand même que ça d'vient difficile de s'régaler non ?
- C'EST QUOI LE PROBLEME !
- J'ai faim !
- On y s'ra dans moins d'une heure, j'emmène une salade de thon au cas où le feu de camp ne prendrait pas !"
- On trouvera bien une friterie!"
- Je plaisantais, radin ! J'ai réservé une ficelle picarde, au poisson du jour, au : "Resto Des Flots Bleus ! C'est quoi déjà l'intitulé du stage d'observation ? Comment gâcher du temps et de l'argent tout en ayant l'air intelligent ?"
- Tu peux te moquer, ça risque d'être super instructif et moins cher que notre week-end à Venise... Mais Madame à l'âme romantique et bien sûr quand il s'agit de s'instruire, plus personne !"
...
Une heure plus tard, on se retrouvait parmi une tablée d'allumés, pressés d'observer les étoiles et la lune qui promettait d'être rouge, mais dont la couleur flamboyante ne se verrait ni de Berck ni d'aucun coin de France d'ailleurs ! Les quelques "chanceux" de la planète Terre à profiter du spectacle se trouvant exclusivement sur l'île de la Réunion ou aux Antilles... Qu'est-ce qu'on foutait là, j'allais bientôt le savoir ! Pour l'heure, je m'empiffrais avec délice, comptant par simple réflexe, les calories absorbées en un  quart d'heure. En les transférant mentalement dans mon tableau de "sport et calories" affiché sur le frigo. Je venais juste d'en conclure qu'il me faudrait courir pas moins de deux heures à plein régime pour ne pas foutre en l'air ma semaine d'efforts ! J'étais donc déprimée, la bouche en demi-lune, quand arriva Lionel, présenté par le doyen des "allumés"!
Il avançait, déjà tout entouré d'un halo de sympathie, la démarche souple et le regard assuré. Je regrettai bêtement d'avoir englouti cette grosse crêpe et d'avoir saucé l'assiette avec le pain qu'il restait... En réprimant un renvoi, je le saluai, peinant à me lever.

-  Alors comme ça vous vous intéressez à la lune ? Me questionna t-il d'un air emprunté.

-  En lune j'ai des lacunes ! Lui répondis-je au bord d'étouffer. 

Pourquoi avoir répondu une phrase aussi absurde... Je devais l'avoir entendue dans une chanson sur France Bleu le matin même... Il m'observa d'un œil amusé et mon visage s'empourpra sous le regard réprobateur de Roger. Après un passage à l'hôtel pour enfiler le jogging et la parka camouflant mes rondeurs non assumées, nous voilà débarquant sur la plage désertée par tout être sensé à cette heure avancée. Le beau Lionel, au look incroyable, semblant prêt pour un safari, y avait installé plusieurs longues vues pour observer les étoiles dont il en connaissait les noms et allait nous en conter les secrets. J'ai passé la nuit à l'écouter, il avait la voix qui chantait...  J'oubliai très vite le froid, plongée dans mes rêves secrets... Je l'accompagnais en plein safari, les cheveux protégés par un foulard vaporeux...Il était fort et j'étais belle, seuls humains dans un monde sauvage, tous les sens en éveil... Sa peau halée sentait bon le sable chaud, ses baisers brûlants osaient tout et pourtant, pendant que nos ébats secouaient la jeep ensablée, je t'ai entendu crier, impatient :

-  On y va !

Tu m'appelais, soit disant, pour la quatrième fois, mais ça m'étonnerait, je t'aurais entendu, la savane était calme ...

26 commentaires:

  1. Mais pourra bien te décrochera la lune ? Roger l'affamé ou Lionel l'allumé ? ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime cuisiner alors le choix est difficile !

      Supprimer
  2. je me suis régalée à la lecture de ton texte, plein d'humour !
    et la réplique "- En lune j'ai des lacunes !" m'a fait hurler de rire :)

    RépondreSupprimer
  3. C'est Souchon qui chantait dans "le baiser", "en Blonde j'ai des lacunes !"
    Je suis contente de t'avoir fait rire ! :) Moi aussi je me suis amusée !

    RépondreSupprimer
  4. Ah excellents ces ébats lors du safari, dans une méhari i présume ?

    RépondreSupprimer
  5. Mmmm...voyons... les lacunes en Lune, subséquemment que ça rendrait malentendant - à moins que nous ne soyons en présence d'un cas avéré de lacune auditive ; ou encore de conduits auditifs obstrués au sable chaud ce qui, conséquemment, nous ramène derechef à ladite lacune.
    Trop de lacunes sur cette affaire, qu'en dites-vous mon cher Watson...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...et tout à ma tirade, j'ai omis de te dire que j'ai aimé ton texte !

      Supprimer
  6. Ou dans une Renault Rodéo ! Je te laisses la liberté de choisir !

    RépondreSupprimer
  7. Ha, l'allumage, ce n'est l'alunissage
    sage

    "En lune j'ai des lacunes ! Lui répondis-je au bord d'étouffer."
    j'adore à mon tour... c'est...

    la chute aussi est trop, à être dans la lune, sur et sous le sable chaud...

    en fait j'ai pas dit mais j'ai adoré

    allez je me le relis, té !

    :)

    RépondreSupprimer
  8. Y'a pas à dire, le gros bout de la lorgnette c'est encore le meilleur pour s'instruire :)

    RépondreSupprimer
  9. Tu ne déparerais pas dans mon groupe d'astram's !
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'est-ce ? des amis férus d'astr...ologie ?

      Supprimer
  10. un safari lune sur la plage de Berck, voilà qui ringardise le clair de lune à Maubeuge !https://www.youtube.com/watch?v=nH-brpgXyZ4 , merci, Maryline, pour ce bon moment

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci emma ! Les gens du Haut de France, on est comme ça, on fait avec qu'est-ce qu'on a :)et en plus Robert n'aime pas rouler ! :)

      Supprimer
  11. Un régal ! Et une bonne rigolade : je n'ai pas résisté au sens figuré d'"En lune j'ai des lacunes". Le beau Lionel non plus !

    RépondreSupprimer
  12. Merci Lira, chut ! Robert nous écoute ! Bon je vais lui préparer à manger ! :)

    RépondreSupprimer
  13. La chute m'a bien prise par surprise, contrairement à la narratrice qui est prise...tout court. Mais dans son rêve si j'ai bien compris ? ^^

    RépondreSupprimer
  14. En rêve tout es permis ! :)

    RépondreSupprimer
  15. Un texte d'une drôlerie irrésistible. Et que ça fait du bien !
    Moi aussi j'ai adoré : "en lune, j'ai des lacunes". ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une belle expérience de faire rire, j'essayerai de récidiver, promis !

      Supprimer
  16. Ah les rêves!... Jusqu'où peuvent ils nous mener.....? ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les rêves orientent-ils nôtre vie ou est-ce la vie, Qui oriente nos rêves ...?

      Supprimer
  17. Il s'en passe des choses sous la lune... :)

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont précieux. Nous chercherons toujours à favoriser ces échanges et leur bienveillance.

Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".