jeudi 22 février 2018

Tiniak - Lune de sang

TANGENTE

Tel un doux parfum, vent arrière
gonfle ma toile, en mer atlante
la main sur la barre vibrante
l'œil amoureux de l'atmosphère

Aucune rive ne patiente :
je fais, sans toit, ce tour du monde
profitant de sa face ronde
pour vite prendre la tangente

Naviguant vers le cercle austral
- un ciel presque à portée de main !
j'ai le revers de l'âme en tain
sous chacune de mes caudales

Gagné le point de non retour
plus fin que vouge, le nez droit
vers la lune rouge m'envoie
d'un trait lui porter mon amour

Eh, tes riens, tu peux les garder
pour de grasses joies sans péril
sourdes aux clameurs du chenil
accompagnant mon passager

Naître pour tomber, c'est le lot
- à quoi bon ramper avant l'heure ?
Ne sens-tu pas qu'aussi la fleur
s'exhale, entière, vers le haut ?

Tant qu'à chuter, partons de loin !
Un rêveux saut pour moindre mal
à la poussée sentimentale
au final, m'en sera témoin

Embrasse-la ! Lève ton pouce...
car le ciel n'est pas si taiseux
pour qui daigne lever les yeux
dans l'ombre où croît la lune rousse


Où se prendre pour Georges Méliès...

26 commentaires:

  1. un bel hommage aux éléments : eau et ciel peut-être parfois confondus, et "un deux thèmes en un poème" traité avec élégance par la maître de l'acrostiche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé, hé... ! Ce fut un régal que fondre ces deux thèmes sur le feu qui me brûle la langue. Merci bcp, Miss Tiss ♥

      Supprimer
  2. L'acrostiche a bien pris la tangente ! ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yippa !Yippa ! Andare, senior Canardo !! XD

      Supprimer
  3. Je te rejoins dans ton désir de voyage et d'absolu, et tant pis si nous tombons de très haut !
    Très beau et un rien énigmatique...!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'énigme sous-tend en effet ma poLétique : c'est la porte laissée ouverte à ton interprétation - avec, souvent, un rien de pudeur sur la poignée, mais pas toujours ;)

      Supprimer
  4. Toujours fan... tes jeux de maux me font du bien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ton regard fidèle m'est un réel bonheur, l'ami ♥

      Supprimer
  5. Prendre la tangente un soir de lune rousse, ça te réussit... Merci pour ce poème si beau.

    RépondreSupprimer
  6. Sais plus que dire, quel que soit le sujet, c'est toujours mieux que très bon, excellent alors ? Acrostiché en plus.
    Lu deux fois, j'en succule encore.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, à bien y regarder, je joue parfois de quelques miennes facilités, mais là, pour sûr, j'ai ciselé l'affaire. Merci d'y être sensible, très cher JCP ♥

      Supprimer
  7. Quand poésie, philosophie et astrologie(nomie) se marient, que la fête est belle ! Magnifique poème.

    RépondreSupprimer
  8. Comme toujours, je suis scotchée par tes mots. Comme souvent, je ne sais que dire sinon que tu es un grand poète.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben... Juste, respire, Marité. Nous partageons ici les plaisirs de lire et d'écrire ;) A bientôt

      Supprimer
  9. C'est très beau, il se dégage un vent de liberté .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'il gonfle ta voile me ferait plaisir, chère mapie ;)

      Supprimer
  10. Joli rêve d'absolu ! Je souscris à cette strophe
    "Naître pour tomber, c'est le lot
    - à quoi bon ramper avant l'heure ?
    Ne sens-tu pas qu'aussi la fleur
    s'exhale, entière, vers le haut ?"

    Rêvons ! Soyons sans limite ! Embrassons le ciel !

    RépondreSupprimer
  11. Du tiniak grand cru, à boire sans modération.

    RépondreSupprimer
  12. ventempoupe, faire du stop
    sans filet
    c'est du bien poétiquement dit
    tout ceci

    :)

    RépondreSupprimer
  13. J'ai adoré
    Tu dis sans dire
    Tout en disant
    Les fragiles équilibres de l'espèce humaine
    Toujours à mi-chemin entre la terre et les étoiles ♥︎
    Merci cher Poète
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Serviteur, Célestine, très chère étoile dans le firmament des mots ♥

      Supprimer
  14. "Tu dis, sans dire, tout en disant" dit l'une des participantes. Comme c'est juste, te concernant... en écriture, s'entend.
    Sur ce, mon cher fils, je retourne discrètement à ma sieste et te rends à cette sympathique communauté. Merci de me l'avoir rappelée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi d'être passée faire un tour ♥

      Supprimer

Les commentaires sont précieux. Nous chercherons toujours à favoriser ces échanges et leur bienveillance.

Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".