vendredi 9 février 2018

Tiniak - Le chat me fixe

Assis, tous deux, dans sa piaule, mon pote et moi
lui caressant son chas, moi sifflant Gabriel
- l'ange Peter, vibrant dans chaque décibel !
que ne m'en veuille pas Purcell, il faisait froid...

"C'est quoi le truc, en fait, je lui demande alors
avec ton héroïne ? Est-ce un besoin d'en faire
une romance aux fins d'éluder un enfer ?
Une sombre parade ? Un refrain sans décor ?"

"C'est juste bon. Viens voir. C'est mieux qu'un paradis"
affirme-t-il, ravi, l'oeil vitreux, la voix sourde
J'en relève le prix, deux mains sur mes esgourdes
et le cerveau inquiet. Je tends mon bras sans pli

Rigole ? C'est régal ! Du bonheur sans effort
mais la paix qui m'enrobe a le goût du trépas
J'entends Lennon pleurer un crasseux Nirvana
et je me vois baiser, joyeux, avec la mort

"Où vas-tu, mon ami ? lui dis-je sans détour
vers aucun paradis ni aucune aventure...
Et je n'en ferai rien que tisser des voilures
qui font le tour du monde et rentrent par la cour"

"C'est - l'auras-tu compris ? que je ne suis plus là"
Ami... Oh, mon ami ! Ne t'y résigne pas !!!

Hédonisme à tout vat, tu nous as séparés
Peter, mon pote et moi

Et le chat qui me fixe m'aura fait gerber
un désastre de joie.

Où raccrocher la pompe...

19 commentaires:

  1. Caresses de chas donnerait des engelures ? Me voilà prévenu
    Brr... Fait frisquet ici

    RépondreSupprimer
  2. Si cette triste histoire devait avoir une morale : Il faut toujours rester dubitatif devant la promesse du paradis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sage précaution, en effet. Merci, Maryline.

      Supprimer
  3. Ouffff...là, tissé d'invisibles voilures et plus encore, sacré voyage, bravo la manip des mots.

    RépondreSupprimer
  4. Belle accroche, mon Titi !
    Je suis accrochée à tes mots et comme hypnotisée par ton regard de chat magnétique. ;-)
    Désastre de joie, quel bel oxymore ...
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  5. à trop vouloir s'endormir au paradis on en décroche que son ombre, mortelle hélas trop souvent

    RépondreSupprimer
  6. Par delà l'histoire, très forte, de ton poème, ce qui "m'accroche" plus encore c'est le choix des mots, leur sonorité et l'agencement que tu en fais. C'est comme une peinture, un tableau de mots. Bravo !

    RépondreSupprimer
  7. Ouai booon ... Tiniak ... hédonisme toi-même, une tite bralette et coucouche panier.;o(

    RépondreSupprimer
  8. Puissant ! On est dans l'ambiance paradis artificiel, faux kiff et vraie descente. Bravo.

    RépondreSupprimer
  9. J'ai vraiment aimé lire ça : "Du bonheur sans effort
    mais la paix qui m'enrobe a le goût du trépas"
    Poème très très beau. Merci

    RépondreSupprimer
  10. Merci, grand merci, pour chacun de vos chaleureux commentaires.

    RépondreSupprimer
  11. je m'en vais te dire ce que je préfère

    le chas botté
    non
    le refrain sans décor
    non
    les mains sur les esgourdes
    non pas puce
    Lennon en riff
    non non
    pecho la mort
    non
    voiler les tissures
    non
    quoique c'est trop beau
    non
    faire le tour de la terre et rentrer par et dans un trou... ça oui

    bises

    :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. accroche-cœur accroche tif accroche tout réussis

      Supprimer
  12. Je suis toujours admiratif des ceusses qui poétisent ainsi !! Je ne sais absolument pas écrire des vers, des verres j'en ai eu dans le nez mais c'est tout ! ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te rassure : je porte mes p**tain ! de besicles depuis l'âge de 7 ans - et j'en aurai bientôt 53, #wak !! ;)

      Supprimer
  13. Ah la la ! Complètement piqués, ces impromptus !

    Comme si l'ange Gabriel pouvait s'appelait Peter ! Puisqu'on te dit qu'il s'appelle Gabriel ! Tu ne vas pas nous réécrire la Genèse, non plus, parti à planer comme t'es ? ;-)

    https://youtu.be/wSX9F6ETTDQ

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grand merci pour ce superbe lien, très cher Joe ♥
      Même si, pour moi, 'Diggin in The Dirt' demeure un trésor quasi incomparable, dans la famille performance, j'ai halluciné sur ce titre (magique et intime, comme il sait si bien le faire)...
      https://www.youtube.com/watch?v=GimLuOUVkxg

      Supprimer

Les commentaires sont précieux. Nous chercherons toujours à favoriser ces échanges et leur bienveillance.

Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".